Dimanche à la plage

Publié le par Amaury

Ce midi, après un petit déjeuné copieu pour certains et léger pour d'autres, et après des tensions intra groupe nous sommes partis à la plage d'Auroville : Aurobeach.

Nous nous y sommes rendu en taxi pour un prix dérisoir et nous sommes posé sur la plage. Celle-ci est grossièrement identique à n'importe quelle plage en bordure d'océan sans barrière de corail. Des payottes et des palmiers au dos de la plage et la mer agité à perte de vue. Seulement quelques petites nuances existent.
La température de l'eau est sérieusement plus chaude que l'eau qui sort de ma douche et les gens sur place sont un spectacle à eux tout seul. C'est une plage réputé pour avoir des touristes de type européens. Du coup des bus complet remplis d'Indiens (et pas d'indiennes) descendent de Chennai pendant 3 heures pour venir sur cette plage afin de regarder les européennes qui ont tendance à se baigner plus dénudé que les femmes locales. Difficile de se baigner plus couverte qu'elles d'un autre côté. Même les hommes et enfants se baignent généralement avec tee shirt et parfois pantalons.

Ce qui est marrant aussi c'est de voir les Indiens très joviales autour de la plage, on dirait que les adultes retombent en enfance dès qu'ils vont dans l'eau, ils s'amusent à tomber avec les vagues. Ils prennent leur élan pour ensuite sauter à 1 mètre du bord ... et oui, les indiens ne savent pas, pour la grosse majorité, nager. Alors lorsqu'ils veulent s'éloigner un peu, ils prennent de jolis gilets de sauvetage. C'est finalement assez contradictoire avec les jeunes qui lorsqu'ils ne sont pas au bord de l'eau viennent faire des roues et saltots juste devant les yeux des européennes pour impressionner.
Un conseil : apprenez à nager pour quitter au plus vite ce gilet orange ridicule.

Nous nous sommes ensuite areté dans un restaurant pour boire et manger.

Publié dans Visites

Commenter cet article