Auroville en plus détaillé

Publié le par Amaury

 

J'ai réussi à me procurer une documentation assez détaillée sur Auroville qu'ils avaient édités lors du 40ème anniversaire d'Auroville en février cette année. Du coup je vais pouvoir vous apporter plus d'information.

Premièrement pour définir Auroville c'est une cité internationale qui a pour but de réaliser une cité humaine. C'est un laboratoire de recherche de 900 maisons, 2000 personnes dont 20% d'enfants qui essai de créer une société qui n'appartiendrait à aucune nation et ou la découverte et l'aspect humain primeraient.

Des infrastructures ont été mises en place pour faciliter la vie sur place mais elles respectent au mieux la nature. 30 éoliennes inventées et produites localement permettent de pomper l'eau des 240 puits. Le traitement des eaux usées se fait grace au babou et à certaines algues en culture. Des panneaux solaires répartis dans toutes la ville produisent plus de 300kW d'éléctricité (150 maisons fonctionnement uniquement à l'énergie solaire), il y a d'ailleur une des plus grandes centrales photovoltaiques autonomes de l'Inde du Sud générant 140KW par jour grace à 484 panneaux. Il est existe 250 chauffe-eau solaires. La communauté se charge de la reforestation de la zone et soutient des projets plus éloignés, parfois même jusqu'en Arabie Saoudite pour des projets culturels, environnementaux, ou humanitaires. Il existe aussi des centres de recherche scientifiques, littéraires,...

Cette ville a reçu le soutien de Indira Ghandi, du Dalaï-Lama, de l'UNESCO et du secrétaire général des nations unies. Les 124 nations réunies lors de l'inauguration en février 1968 ont toute reconnue la Charte d'Auroville en y apportant une poignée de terre de leur pays qu'elles ont laissé dans l'urne près du Matrimandir.

Mais Auroville ce n'est pas uniquement du social, c'est aussi du business, quoi que le business peut être social ici. Il existe 140 entreprises dans la communauté dans les secteur des énergies renouvellables, de l'art, des services (voyages, architectes..) et d'artisanat.
Ces entreprises sont celles qui font en partie fonctionner la communauté. L'Etat Indien ayant exonéré les entreprises Auroviliennes de taxes sur le revenu, la communauté demande cette part pour se financer. (NB: L'etat Indien pense en ce moment même à annuler cette éxonération). Pour fonctionner la communauté demande une participation d'environ 60 roupees par adulte, à peine 1€. Les enfants et étudiants payent 30Rs. En revanche certaines personnes reçoivent des pensions, c'est le cas des personnes agés, des personnes malades et d'après ce que j'ai compris des artistes. Il y a aussi des subventions ainsi que de nombreux dons.

De mon point de vue, c'est vrai qu'il y a une très bonne cohésion sociale, des gens toujours souriants, de l'entraide. Une langue universelle : l'anglais, connu de tous même si entre eux les Indiens parlent généralement le Tamoul. J'ai tout de même été un peu surpris de l'administration, même si elle est légère. Le fait de réserver afin de visiter le Matrimandir, symbole d'Auroville, rend le lieu moins agréable. C'est pourtant un lieu de reflexion, mais avant la méditation il faut réserver. Là où je sens vraiment l'unité, c'est à la Cantine solaire, elle peut servir 1000 repas en cuisant les plats grâce à une boule solaire. C'est la que se regroupent toute les ethnies, les vieux les jeunes, tous pieds nus avec notre plat végétarien, et notre jus de je ne sais quoi. C'est à ce stade une très bonne expérience avec la nature et l'humain où l'on essai pas de nous convertir à quoi que se soit .

Commenter cet article

Ice 30/06/2008 21:02

Passionnant mon grand, essaye de faire des photos de la population et du "pseudo centre ville". Mais quand est-il de la législation Indienne vis-à-vis d'Auroville? Mêmes dirigeants politiques? Et le regard entre Indiens et Aurovilliens?

Claire 30/06/2008 17:48

Tout ce que tu découvres à l'air passionnant et très enrichissant... Continue à écrire tes articles sur ta vie là-bas, et de nous donner ton expérience de vie sur cette ville si étrange et hors du commun! On pense fort à toi!
Bisous!!!